Un détour pour un meilleur retour

Jeunesse

4 Mai, la Mission jeunesse de la province Nord s’est réunie avec cinq jeunes, revenus, de leurs chantiers internationaux dans le cadre du programme mobilité.

Mise en place depuis 2012 par la province Nord en partenariat avec l’association France Volontaires, le dispositif mobilité permet à des jeunes ayant le moins d’opportunités de s’engager sur des actions d’intérêt général, des actions de solidarité internationale, de développement ou d’actions humanitaires.

Des jeunes qui sont accompagnés par la province Nord et France Volontaires par une préparation au départ, par un suivi dans leurs parcours et par un bilan lors de leur retour au pays.

Parcours des jeunes

Mûris de leurs expériences internationales lors de leur séjour d’un à deux ans, Aicha et Armande reviennent de Tunisie et Tania, Jessica et Jorrick reviennent du Maroc.

Aicha, originaire de Canala, s’est engagée en Tunisie dans plusieurs chantiers : rénovation d’une école, aide au montage de projets sportifs, aide à la sauvegarde des jeux traditionnels.

Armande, originaire de Koohnê (Koné), s’est engagée en Tunisie au côté de l’association « Arc en ciel » qui s’occupe des enfants atteints de la trisomie 21.

Tania, originaire de Kaa Wi Paa (Kouaoua), s’est engagée au Maroc, au sein d’un espace associatif où elle a mis en place des outils de communication et collaboré à un projet de gouvernance local et des droits des femmes.

Jessica, originaire de Koohnê (Koné), s’est engagée au Maroc au sein de l’association « Mouvement Twiza », et elle s’est chargée du secrétariat et de la gestion du patrimoine documentaire de l’association.

Jorrick, originaire de Kaa Wi Paa (Kouaoua), s’est engagé au Maroc dans l’association « AICHA », en participant à des activités agricoles et socio-éducatives.

Si au départ de leurs missions, ces jeunes se sont posés des questions, émis des doutes, eus des appréhensions, ils reviennent tous grandis des découvertes, des rencontres et de l’ouverture aux autres cultures.

Ils ont plus confiance en eux, ont appris à être autonome dans leurs activités et à prendre des responsabilités, à travailler en équipe et ont acquis de nouvelles compétences.

Comme dit Jorrick, le seul garçon du groupe « j’ai rencontré beaucoup de gens sur le plan professionnel et personnel et cela m’a aidé à évoluer….j’ai acquis de nouvelles connaissances et découvert des nouveaux projets ».