Les rats de l'ilot Yeega sont en sursis

Jeudi 15 juin 2017

Hienghène. L’association Ka Poraou et la province Nord ont mené une opération d’évaluation de la population de rats sur l’îlot Yeega la semaine dernière.

«Evaluer l’abondance des rats sur l’îlot Yeega », était l’objet de la mission, indique Jenny Kowi, garde nature. Ainsi, des membres de l’association Ka Poraou, en charge de la gestion des aires marines protégées de Do Himen et de Yeega, deux gardes nature du service impact environnemental de la province Nord, Jenny et Marie-Louise Dabome, et un membre de l’association Hô- Üt, le Comité de gestion de Touho sont restés, du mardi 6 au vendredi 9 juin, sur l’îlot afin de procéder lors de ces trois nuits, à piéger les rats. Le transport maritime a été assuré par Bruno Bouaoui avec son bateau Houléyo (poisson Napoléon).

66 rats piégés

« Nous avons installé trois lignes de pièges avec dix postes de deux tapettes, soit soixante pièges, explique Jenny. Les rats sont appâtés avec du beurre de cacahuète. L’opération permet aussi de former au piégeage les membres des associations. »

Soixante-six rats ont ainsi été pris au piège durant les trois nuits, ce qui représente un signe de forte infestation sur l’îlot. « Chaque rat est ensuite observé et son espèce définie, précise Jenny. Après, nous les enterrons sur place. »

Et la garde nature de conclure : « L’objectif est de préserver l’environnement. Les îlots sont des zones de nidification d’oiseaux marins. Les rats mangent les oiseaux et leurs œufs, et empêchent la régénération des arbres en mangeant les graines. La phase suivante sera une opération de dératisation, programmée pour août/septembre. »

Wilson, membre de Ka Poraou, n’est « pas surpris de cette abondance de rats car on les voyait souvent quand on allait sur l’îlot. Ça pose un problème pour l’environnement, le but est de les éliminer, on va participer à l’opération de dératisation en août ou septembre ».

Les rats de l’îlot Yeega n’ont plus que quelques semaines de tranquillité à vivre.

Les Nouvelles-Calédoniennes