Elles sont à l'écoute des femmes victimes de violences

Femme
orange Message 6 Province Nord

Des associations existent pour être à l'écoute et orienter les femmes victimes de violences

 

Des associations d'aide aux victimes de violences sexistes et sexuelles existent sur le territoire.  Que vous soyez témoin, proche ou victime, n'hésitez pas à vous adresser à ces associations, qui peuvent vous conseiller et vous accompagner.

LA PLATEFORME SOS ECOUTE

La plateforme SOS EOUTE : La plateforme SOS écoute est un service d'accueil téléphonique destiné à toute personne en détresse ou ressentant le besoin d'être écouté et d'être conseillé et orienté (isolement, détresse psychologique, santé sexuelle, addictions, violences... ou tout autre questionnement). Ce service est gratuit. L'écoute sans jugement et sans tabou.

Téléphone : 05.30.30 (gratuit)

ASSOCIATION FEMMES ET VIOLENCES CONJUGALES

Association Femmes et violences conjugales a été créé en 1998 et est une association de lutte contre les violences conjugales. Elle a pour but :

-Ecouter, orienter et suivre les victimes de violences conjugales

-Prévenir et sensibiliser un public varié à la violence dans le couple

-Former des personnes relais

ASSOCIATION VIOLENCE SEXUELLE

SOS Violence sexuelle a pour but de soutenir et aider les victimes. Elle accueille aussi bien par téléphone que dans ses locaux. Elle accompagne les victimes lors de leurs dépôts de plainte et les suit durant toute la procédure, elle peut aider dans la recherche d'un logement ou d'un emploi, elle peut aussi être nommée administrateur ad hoc pour représenter au mieux les intérêts de l'enfant, etc.

Téléphone : 25.00.04 ou 05.11.11 (gratuit)

 

ASSOCIATION ADAVI (Aides aux victimes)

Ecoute privilégiée – Informations juridiques et soutien psychologique – En toute gratuité et confidentialité :

Que vous soyez homme ou femme, de statut commun ou coutumier, petits ou gros soucis, des professionnels sont là pour vous écouter, vous informer sur vos droits, vous soutenir et vous orienter au mieux. Aucune démarche ne sera faite par le juriste sans la victime. Et un soutien psychologique peut vous aider à surmonter cette période difficile. L'accès au droit, permettant d'apporter des informations et éclaircissements juridiques sur une situation de la vie courante (séparation, divorce, garde d'enfant, pension alimentaire, droits parentaux, droit du travail, licenciement, litige avec son propriétaire, conflit avec son voisin, etc.). Le juriste de l'ADAVI présente les différentes possibilités en fonction de la situation précise de la personne et l'oriente dans la mise en œuvre de la démarche retenue. L'aide aux victimes, s'adressant aux personnes victimes, ayant subi une infraction pénale (cambriolage, vol, dégradations, violences conjugales, violences familiales, violences sexuelles, harcèlement, menaces, travail non déclaré, accident de la route, etc.). L'ADAVI accompagne les victimes dans leurs démarches judiciaires et à toutes les étapes de la procédure (dépôt de plainte, recherche d'avocat, demande de dommages et intérêt, etc.). Le soutien psychologique. L'ADAVI propose les services d'une psychologue professionnelle pour apporter un soutien en parallèle des démarches juridiques.

Téléphone : 27.76.08