« Pé Yagé », s’entraider dans la transmission

Culture
Photo Pé yagé

28 octobre, le mois du patrimoine s’achève cette année à Pwewejap, Hienghène

 

« Pé Yagé », s’entraider en langue Fwâi, thème de la journée, accueille dans l’espace commun de la tribu, les savoir-faire traditionnels de la région de Hienghène.

Par petits groupes, pendant que les uns apprennent à fabriquer la monnaie kanak, les épuisettes à partir de la feuille d’Aloés, à tresser les nattes et paniers, d’autres s’initient à la sculpture sur bois, sur de la pierre à savon ou à la gravure sur bambou.

S’entraider à transmettre, c’est véritablement le sens de cette journée.

Transmission non seulement des gestes mais aussi de la parole ; celle qui sensibilise sur la réouverture prochaine du centre culturel Goa Ma Bwarhat à Hienghène, celle qui  invite à réfléchir sur le fonctionnement futur des associations culturelles dites d’intérêt provincial.

« Traces plurielles, chemin commun » 2017 se termine ainsi à Pwewejap, qui veut dire en langue Fwâi, fuir l’eau. Est-ce que ce sont les hommes qui ont pris la fuite car l’eau est montée ?  Ou est-ce que c’est l’eau qui a manqué aux hommes ? Encore une histoire à rechercher…sur les traces de notre patrimoine.

 

Photo Illustration : © Romaric NEA