Au tribunal de Koné, on auditionne des affaires de violences