Communiqué président de l'assemblée de la province Nord-suite intervention Madame IEKAWE au JT NC 1ère du 27 août 2018

Mardi 4 septembre 2018

La province Nord a pris connaissance avec stupéfaction des  propos tenus par Madame Hélène IEKAWE, membre du Gouvernement en charge de l'enseignement, au Journal Télévisé de NC 1ère , lundi 27 août 2018, selon lesquels les difficultés financières des trois enseignements privés seraient dues « d'abord à la baisse des dotations de certaines provinces ».

La province Nord tient à rappeler que, comme stipulé dans la loi organique du 19 mars 1999, la compétence des enseignements primaire et second degré du privé a été transféré de l'Etat à la Nouvelle-Calédonie en 2012.

La province Nord ne peut en aucune façon accepter d'être tenue pour responsable des difficultés actuelles de l'enseignement privé qui relève de la seule responsabilité du Gouvernement.

Bien que les provinces ne soient pas compétentes en la matière, la province Nord aura attribué en 2018 une subvention d'un montant total de 868 857 045 FCFP pour 3535 élèves soit une moyenne de 245 787 FCFP par élève montant identique à celui de 2017. Cet engagement témoigne d'une politique volontariste en faveur du rééquilibrage pour permettre aux trois enseignements privés de remplir leur mission, de préserver les emplois et de maintenir les enfants scolarisés.

Le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie ne peut sérieusement accuser les provinces d'être la cause de la fragilisation de l'enseignement privé et se désengager ainsi de sa propre responsabilité telle qu'elle lui a été conférée par la loi organique.

Il convient que la Nouvelle-Calédonie trouve rapidement des solutions permettant de garantir un fonctionnement pérenne des trois structures éducatives privées et qu'elle assume ainsi ses compétences.

 

Madame FAIVRE Nadeige

3ème Vice-Présidente de la Province Nord

En charge de l’Enseignement