Koné : près de 490 élèves réunis pour la Journée des internats à la plage de Foué

Mercredi 14 juillet 2021

La province Nord rassemble ses internes, mercredi, pour une journée de rencontres et de jeux. Une initiative réclamée par les équipes éducatives et qui sera renouvelée.

Plutôt que de tourner en rond dans leur internat, 490 élèves internes ont passé leur journée de mercredi, en plein air, à la plage de Foué, à Koné. Vingt-six jeux différents y ont été menés dans le cadre de la Journée des internats.

"Les éducateurs voulaient un événement fédérateur pour que tout le monde puisse se rencontrer", explique Carine Taana, coordinatrice des internats. Venus en bus de Hienghène, de Houaïlou, de Koné, de Koumac ou encore de Poindimié, les jeunes ont pu s'adonner au kayak et au paddle, à des jeux socioculturels, à des jeux de prévention santé et se sensibiliser à la culture Lapita. Une course d'orientation avec des balises à collecter leur a ainsi permis d'en apprendre davantage.

Quant aux "grands" des lycées de Poindimié et de Houaïlou, certains élèves ont été intégrés à l'organisation de l'événement. La journée a ainsi mobilisé près d'une centaine de personnes. Tous les corps de métiers des internats ont apporté leur contribution.

Les adjoints d'éducation ont été chargés des jeux et ont servi de référents relais dans leur établissement, les infirmiers ont tenu le PC sécurité et ont animé les jeux de prévention, les équipes de cuisine des six internats ont également été de l'aventure. La veille, elles ont préparé des pizzas. Et mercredi, elles ont assuré la cuisson des grillades sur les barbecues en bord de plage. "En fait, toutes ces personnes ne se voient jamais, alors pour elles aussi, c'est l'occasion de se rencontrer", précise Carine Taana.

D'autres rencontres déjà prévues

Les membres de la Defij (Direction de l'enseignement, de la formation et de l'insertion des jeunes de la province Nord) ont été priés de faire jouer leur réseau pour trouver des relais partenaires, tel que le support de la mairie de Koné et pour obtenir le consentement des coutumiers à l'opération. Et quatre éducateurs du Groupement d'employeurs nord sport et loisirs (GENSL) ont également pris part à l'aventure. Tout comme l'antenne locale du conservatoire de musique et de danse gérée par l'Association de formation des musiciens intervenants (AFMI). Cette dernière a mis en place un plateau musical, sous un faré. À midi, les ados y ont enchaîné les prestations de danses et de musique. Et en conclusion de la journée, l'équipe musicale a pris les instruments, pendant qu'un pilou a clôturé l'événement.

Devant l'enthousiasme suscité, cette Journée des internats sera reconduite l'an prochain, à Poindimié. Et d'autres manifestations fédératrices sont prévues dans les internats provinciaux, en septembre, avec la semaine de l'illettrisme, en octobre, avec un concours de cuisine, et, en décembre, avec des journées de cohésion. "Nous essayons de rattraper tout le temps perdu durant la Covid-19", sourit Carine Taana.

Les Nouvelles calédoniennes