L'école Téari a consacré sa journée à saluer la mémoire de Catherine Brinon

Hommage Catherine Brion Koné Province Nord
Article
Date de parution :

La journée de rentrée a été hors normes, lundi, à l'école Téari. Parents, enfants et collaborateurs étaient présents pour rendre hommage à Catherine Brinon, sa directrice, décédée durant les vacances scolaires.

L'émotion était forte à l'école Téari. La disparition de Catherine Brinon, sa directrice depuis 2014 (voir ci-contre), a donné lieu à une journée d'hommage, lundi. Une foule importante s'y est déplacée.

Dans la cour de l'école, les discours se sont succédé, durant près d'une demi-heure, en ouverture de journée. "Elle s'était oubliée pour nous. C'est quelqu'un qui nous est cher qui s'en est allée", est intervenue Patricia Goa, élue provinciale, qui a rappelé la forte personnalité et l'engagement de cette Calédonienne charismatique de 55 ans "dans le monde associatif, dans cette commune et dans cette école". Prenant le temps de parler directement aux enfants avec des mots simples, Patricia Goa a laissé place à Laurent Dombrowsky, directeur de l'enseignement, de la formation, et de l'insertion des jeunes de la province Nord, qui a renouvelé sa confiance dans l'équipe pédagogique pour conduire l'école.

Le plus important établissement primaire de la province, avec 415 élèves répartis en dix-neuf classes, a été confié à Aline Ferrus, enseignante qui assurera la relève, au moins jusqu'à la fin de l'année. Très marqués, les personnels de l'établissement s'étaient déjà retrouvés, vendredi, pour préparer cette reprise des cours et cette journée particulière. "C'est une grande personne qui nous laisse. Soyez assurés de tout notre soutien", s'est adressé à leur attention Christian Poadja, quatrième adjointe au maire en charge de l'enseignement.

Un lâcher de ballon

Pour soutenir l'équipe pédagogique, personnels municipaux, services civiques et auxiliaires de vie, une cellule d'écoute de deux psychologues a été mise en place par la province dans la bibliothèque de l'école. "Les enfants ont de l'énergie. Ils sont eux-mêmes, avec leurs sourires et leur joie de se retrouver, mais pour nous c'est plus dur", a témoigné la nouvelle directrice.

Une fois de retour en classe, la réalisation de dessins et l'écriture de textes pour exprimer leurs émotions ont été proposées aux élèves. Les écoliers ont ensuite appris Toi et moi, de Grégoire. Une chanson qui Catherine Brinon souhaitait voir interpréter par une chorale d'élèves, pour la fête de fin d'année de l'école et qui a finalement été interprétée, dans l'après-midi, avec le groupe Hyarison. Un goûter et un lâcher de ballons ont ensuite eu lieu.

"Cathy était une grande directrice. C'était une personne très présente pour les enfants. Nous avions besoin de dire combien elle était importante pour nous, pour les enfants, pour les parents. Et l'école ne prépare pas les enfants à se confronter à ça", a réagi Nadège Spieth, présidente de l'association de parents d'élèves, devant le portrait de Catherine Brinon, le livre d'or ouvert de condoléances et les bouquets de fleurs installés à l'entrée de l'école.

Fichier PDF

Vous avez une question ?