Message de condoléances suite au décès de Kacué Yvon GOROMOEDO

Lundi 20 avril 2020

Message de condoléances

J’ai appris la triste nouvelle du décès de Kacué Yvon GOROMOEDO. Je tiens à rendre hommage à la mémoire de cet homme simple, humble et discret qui, toute sa vie a poursuivi avec constance un unique objectif : défendre, promouvoir et transmettre sa culture et l’amour de sa langue. Lui qui a souffert comme tant d’autres kanak de l’interdiction de parler sa propre langue à l’école, il a enseigné le paicî et son écriture aux jeunes générations du collège de Koné. Il a aussi donné des cours particuliers de paicî à celles et ceux qui, de toutes origines culturelles, en manifestaient le désir.

Grand travailleur, il a entrepris une collecte méticuleuse des toponymes des jèmââ, tägädé, ténô et de l’histoire du pays paicî telle est restée gravée dans la mémoire collective. Ce travail a abouti à la publication du livre « Les sanglots de l’aigle pêcheur : la grande guerre kanak de 1917 » dont il a été le pilier aux côtés d’Alban Bensa. Homme de conviction, il portait en lui la revendication d’indépendance avec passion. Représentant de l’Académie des Langues Kanak dans l’aire paicî-cèmuhî, Kacué Goromoedo restera à tout jamais un exemple non seulement pour la jeunesse mais aussi pour tout le pays.

En mon nom personnel et en celui des élus de l’assemblée de la province Nord, je présente à sa famille, à son clan, à tous ses proches mes condoléances attristées.

signature Paul NEAOUTYINE