Dynamiques de développement

Photo de l'usine avant Photo de l'usine après
A gauche '"Terrassement de Vavouto en 2007, A droite " "L'usine de Vavouto en 2016"

Tous les indicateurs sont clairs. Depuis le début des années 2000, la zone VKP a connu un développement économique sans précédent grâce à la construction de l’usine du Nord. Depuis 2005, celle-ci a généré 395 milliards de francs de retombées économiques notamment sur la zone VKP. Résultat : le nombre d’entreprises installées dans la zone a doublé en 10 ans et le nombre de salariés du secteur privé est passé de 1 028 en 2006 à 3 486 en 2015.

Carte de l'usine de Vavouto Vook, (Voh) Novembre 2017

 

Le développement économique de la Province Nord constitue l’un des enjeux majeurs des politiques publiques dans le cadre du rééquilibrage territorial de la Nouvelle-Calédonie.

Véritable moteur de ce développement, la construction de l’usine du Nord a engendré des retombées économiques majeures pour l’ensemble du territoire et a confirmé l’essor, comme la mutation, de la zone VKPP.

Depuis 2005, ce sont environ 395 milliards F CFP de contrats et de commandes qui ont été attribués localement pour la construction, puis la mise en exploitation du complexe métallurgique (38% dans la zone VKP, 14% en Province Nord et 48% en Province Sud).

Les retombées importantes existent notamment grâce aux initiatives privées et à un tissu d’entreprises conséquent en province Nord.

Les chiffres de VKPP

Usine du Nord et dynamique privée

Logo de KNS

Site web de Koniambo Nickel SAS

212 milliards CFP de retombées économiques générées par la phase d'exploitation (2016)
49% des retombées économiques de l'usine ont bénéficié aux entreprises du Nord (2016)
706 entreprises artisanales sur VKPP (sur un total de 1652 au Nord) (2014)
48% des entreprises de VKPP sont de Koné (2017)
3064 entreprises à VKPP en 2017 contre 2082 en 2008 soit +47% (2017)
183 milliards CFP de retombées économiques générées par la phase de construction (2016)

Zoom sur

Evolution du nombre d’entreprises de la zone VKPP

L’installation de l’usine du Nord dans la zone VKPP a sans nul doute été une aubaine pour nombre d’acteurs économiques. Près de mille entreprises ont été enregistrées sur la période 2008 – 2017 soit une augmentation de +47%. En 2017 Koohnê (Koné) détient bien évidement la palme d’or puisqu’elle affiche +52 % pour la période 2008 et 2017 soit 3064 sur la VKPP. Quant à Vook (Voh) siège de l’usine du Nord, elle enregistre sur la même période + 43 %, Pwëbuu (Pouembout) +42% et Nèkö (Poya) +36%.

Nombre d'entreprises sur VKPP source Isee octobre 2017

 

L’agriculture et le BTP secteurs dominants

Le secteur agricole est sans surprise majoritairement représenté, suivi par les activités de services, la construction et l’immobilier. Ces derniers étant en adéquation avec le projet d’aménagement du pôle urbain.

Stock des entreprises de VKPP source Isee octobre 2017

La zone VKPP est également désignée comme le moteur de l’artisanat. En 2017, 648 artisans sont enregistrés sur VKPP sur 1529 en Province Nord. Isee 2017

Compléments d’informations en téléchargement

Les chiffres clés de l’artisanat au 1er janvier 2017

La conjoncture artisanale Chambre des Métiers et de l’Artisanat 2016

Le guide des partenaires de l’entreprise pour la zone VKPP